5000 cartons


Le festival « La ville à l’état gazeux » , qui s’est tenu à Tours du 15 au 17 septembre 2011, mettait en avant des artistes et œuvres qui jouaient avec la ville, les ruelles, les flots de population.
Cartons 5000 : les trois artistes (Boijeot, Renault et Turon) devaient transporter 5000 cartons de l’Université des Tanneurs à la gare de Tours en 3 jours (72h).
Chaque citoyen était amené à donner quelques minutes de son temps. Spontanément, cette proposition rapprochait les gens et libérait leur imagination. La rue devenait un lieu de fête.
Participation des élèves de seconde 1, 4, 5 et 7 (option arts visuels) :
Sans consignes précises. Une chaîne s’est mise en place pour faire descendre et traverser la passerelle aux cartons qui sortaient de l’Université des Tanneurs.


Au bout, ils étaient jetés, entassés et d’autres personnes les récupéraient.




Au fur et à mesure de leur récupération, les cartons étaient déplacés à nouveau pour créer des figures libres : flèche, fleur, labyrinthe… On aurait cru voir une fourmilière en action.



Cette œuvre éphémère, mobile et changeante offrait des possibilités de « sculptures » aux formes infinies à partir d’un élément modulaire de base (cartons de même taille, forme, couleur).
Dans une ambiance conviviale, avec toute cette agitation, le spectacle était beau à voir, et le résultat époustouflant.
Mots d’élèves :
« On faisait de l’art en s’amusant. »
«La participation du public était une idée généreuse. »
« Ils changent la définition de l’art et de l’artiste. »
« Cette œuvre symbolise l’esprit d’équipe, l’entraide et la solidarité. »
voir une photo des élèves sur le site du festival :
http://urlmetriques.co/www.villealetatgazeux.org/

Partager ?