Printemps des poètes au lycée


PDP-2014Le lycée Descartes, et plus particulièrement les classes de Première et Terminale littéraires, participe au Printemps des Poètes, dans le cadre d’un projet « Aux Arts Lycéens« .

Depuis novembre, les élèves de 1ère L répètent des poèmes avec Jean-Marie Lardeau, comédien et directeur de la Cie du Nuage Distrait, dans le but de se préparer à intervenir dans les classes de manière impromptue, en récitant de la poésie. Ces déambulations sont imminentes (mais la date est tenue secrète, de manière à ménager la surprise…). Les élèves de Terminale L quant à eux ont été invités à participer à un atelier d’écriture poétique, animé par Léa Toto, comédienne du CDRT. Ils vous présenteront le fruit de leur travail, le 22 mai prochain, à 20h en salle Senghor, à l’occasion du spectacle qui réunira tous les participants et intervenants.

SONY DSCCes deux classes accompagnées de leurs professeurs, Mmes Stiefenhofer et Friolet, ont eu la chance de rencontrer le poète Yvon Le Men et ont été particulièrement réceptives à cette rencontre riche et intime avec un homme pour qui « l’énergie de la jeunesse, c’est la Poésie», et qui a commencé par écrire, à peine plus jeune que ses auditeurs du jour, un poème … d’amour. Les poèmes, Yvon le Men a appris à les aimer grâce à des hommes qu’il a rencontrés, Xavier Grall, Jean Malrieu, Guillevic…, mais sans les commenter, car « le poème on doit s’en approcher tout doucement, comme d’un petit chat ».
Evoquant son enfance et son adolescence, Yvon le Men nous a confié avoir été profondément marqué par la mort précoce de son père et ainsi choisi d’écrire « pour partager le bonheur et lutter contre le malheur ».
Chaque classe a eu la chance de poser des questions et d’entendre Yvon le Men lire des textes inédits. Pour les 1ère L, il a lu un poème sur des soldats de la guerre de 14-18, inspiré par le souvenir d’un ami de son grand-père, heureuse coïncidence pour des élèves qui vont à Verdun prochainement, et les Terminales ont découvert des poèmes sur des tableaux emblématiques de l’Histoire de l’art , comme « la nuit étoilée » de Van Gogh ou un autoportrait de Rembrandt « pour rencontrer cet homme qui vit entre le peintre et nous »

Autre événement, programmé jeudi 20 mars : élèves, professeurs et personnels, assistants de langue (et même enfants) se retrouveront dans une « Babel poétique » pour réciter un poème dans la langue de leur choix. La rencontre se terminera en musique par une collation, internationale elle aussi. Venez nombreux !

Partager ?