Les élèves de Première sur les pas des Poilus


SONY DSCLe vendredi 18 avril, les élèves du lycée Descartes de Première S5 et de Première L, ainsi que quelques membres du club cinéma, deux élèves d’hypokhâgne et cinq enseignants accompagnateurs, Mme Stiefenhofer, Seban, Brentano, MM. Delaunay et Rafin, se lèvent aux aurores pour embarquer à bord du car qui les attend “de roue ferme” devant la gare. Ils traversent la France près de huit heures durant avant d’atteindre leur destination : les lieux de mémoire de 14-18.

Nous sommes arrivés aux alentours de onze heures à l’ossuaire de Douaumont où nous avons été frappés par l’immense étendue de croix blanches qui jonchaient le cimetière. La vue des os des soldats sous le cloître nous a aussi profondément troublés. Les combats ont eu lieu il y a un siècle, et pourtant ils semblent si présents lorsque l’on voit ces monticules d’os parmi lesquels des crânes qui semblent parfois nous fixer. Nous avons ensuite déambulé dans le cimetière, impressionnés par le jeune âge des soldats morts « pour la France » .
Puis, il a fallu nous remettre de nos émotions. Nous avons donc pique-niqué : chips, sandwiches, bonbons, biscuits, gâteaux, crêpes, céréales, boissons sucrées et gazeuses, entremets salés et sucrés, tout était au rendez-vous pour un repas d’exception avec une compagnie d’exception!
Dans l’après-midi, nous nous sommes rendus à la butte de Vauquois, où nous avons cheminé sur le champ de bataille, dans les tranchées, et dans les galeries souterraines, où les soldats passaient la plus grande partie de leur temps. Nous avons donc pu nous imaginer à la place des soldats, dans la boue, dans une obscurité angoissante, et frôlés par les rats à la recherche de chair à grignoter. Mais il était difficile de concevoir que sur les champs verts fleuris que nous avons foulés, tout n’avait été que enfer et explosions et que le village de Vauquois avait été complètement détruit »

Cette sortie était très attendue, et on peut dire sans se tromper, qu’elle ne nous a pas déçus. Au contraire, bien au contraire !

Nour et Samuel, élèves de Première L

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

SONY DSC

Partager ?