Rencontre avec Martin Winckler


 Rencontre avec Martin Winckler

Vendredi 20 mars, la classe de 1ère L du lycée Descartes a eu l’honneur et le plaisir de rencontrer l’auteur Martin Winckler, ancien médecin généraliste, lors d’une émission diffusée sur Radio Béton, dans le cadre du projet Erasmus + « Auteurs et réalisateurs engagés, une inspiration pour les jeunes européens aujourd’hui ? » . Durant sa carrière, il s’interroge sur ce qu’est la véritable méthode pour guérir un patient. Il en déduit que la guérison par les soins médicaux ne joue qu’un petit rôle dans le rétablissement de celui-ci car dans la majeure partie des cas établir une conversation, créer un réel dialogue avec la personne permet de déduire un diagnostic plus concret. Par exemple, un patient lui a dit avoir de violentes douleurs dans un orteil, néanmoins en conversant avec lui, M. Winckler a compris que la douleur en réalité venait du bas du dos, mais qu’elle était contrôlée par le cerveau qui donnait une information erronée.

Après cela, il consacre sa vie à l’écriture – une passion qui lui est venue très tôt, dès l’adolescence- dans le but de partager son savoir. Il s’intéresse notamment aux séries TV. Après qu’il ait rédigé une critique de série, une chaîne lui demande d’écrire un scénario, ce qu’il fait, mettant en scène une sorte de Sherlock Holmes moderne et médecin. Malheureusement, le scénario est refusé car l’attirance du héros pour les hommes dérange en France pour une série destinée au grand public. Cela justifie en partie le fait que Martin Winckler vit aujourd’hui au Québec, où la liberté d’expression est plus grande.

Un des moments les plus attrayants de cette rencontre a été lorsque cet auteur a été agréablement surpris et fier que l’animatrice de l’émission le qualifie d’ « auteur engagé ». On peut toutefois dire cela de lui puisque chaque jour il livre un éternel combat en faveur de la liberté d’expression et du libre choix des femmes et de leur corps, notamment en défendant la cause de la contraception et de l’avortement, relatant son expérience dans plusieurs de ses ouvrages, comme « Le chœur des femmes » ou « La vacation », disponibles au CDI du lycée. Il a également pris position en faveur du suicide assisté dans l’un de ses derniers ouvrages, « En souvenir d’André ».

Par son humour, son humilité et sa fraicheur, Martin Winckler a créé lors de cet entretien un lien chaleureux entre son auditoire et lui. A la fin de la rencontre, il s’est volontiers plié à quelques dédicaces. Nous le remercions de sa venue !

Vous pouvez écouter le podcast de l’émission en suivant le lien :

http://www.despochessouslesyeux.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=852:martin-winckler-au-lycee-descartes&catid=35:une-heure-2011&Itemid=41

Partager ?