Club d’astronomie 2015-2016


  • Responsable : Mme JACQUES
  • Intervenants :

M. MARIAUD, Enseignant de Sc Physiques au Lycée Descartes.

M. MERCIER, Vice-Président et conseiller scientifique de la Société Astronomique de Touraine (SAT, basée sur l’Observatoire du Ligoret à Tauxigny), enseignant Agrégé retraité de Physique en classe préparatoire au Lycée Descartes, a accepté de parrainer le club astronomie.

  • Détails du Projet

Toutes les pistes suivantes ne seront pas abordées la même année, tout dépendra des envies des élèves !

Planning prévisionnel du Club astronomie 2015

  • Séance de lancement du club :

Recherche du nom du club, du logo, établissement de la liste des principales observations à ne pas manquer dans l’année (à l’aide de revues d’astronomie comme « Ciel et Espace » auquel le CDI du Lycée est abonné), élaboration d’un article pour le site internet et affiche à destination de tous les élèves du lycée.

  • Bases de l’astronomie : Comment nos ancêtres faisaient-ils pour se repérer dans le ciel ? Quelles informations tiraient-ils des observations nocturnes ?

Quels « objets » peut-on observer ? Pourquoi les observer ?

Légendes associées aux principales constellations, principaux alignements à connaître pour se repérer facilement dans le ciel à l’œil nu, présentation des logiciels Stellarium et Celestia. Différentes classifications des objets célestes. Utilisation d’un planétarium d’intérieur. Sollicitation possible des collègues de Lettres Classiques du lycée.

  • Principes de fonctionnement et utilisations des instruments d’observation : Quels instruments et quels lieux pour quelles observations ?

Lunette, télescope, jumelles (formation des images avec une lentille convergente, divergente, un miroir sphérique, comment grossir ?).

Utilisation des instruments d’observation en fonction de ce que l’on veut observer (planète, nébuleuse, galaxie, amas …).

  • Le soleil : Les différents visages du Soleil. Pourquoi surveiller l’activité du Soleil ? Comment la surveiller ? Le Soleil tourne-t-il sur lui-même ?

Observation à l’aide du solarscope (estimation de la période de rotation du Soleil grâce à l’observation des taches solaires), d’un télescope muni d’un filtre solaire, observation du Soleil en raie Hα (avec l’aide de M. MERCIER et de son matériel). Construction d’un cadran solaire.

  • L’astrophotographie : initiation et réalisation de clichés.

Sur les traces de Galilée : De la conception de la première lunette aux relevés historiques des positions des satellites de Jupiter et aux observations des phases de Vénus.

On a marché sur la Lune : Comment réaliser une carte 3D de la lune sans y poser les pieds ? Photographier la lune afin d’en réaliser une maquette en 3 dimensions (estimer la taille des principaux cratères et montagnes par homothétie), avec l’aide de M. Mercier.

  • Les spectres d’étoiles : sources d’informations sur les étoiles. Essai de réalisations de spectres (avec l’aide de M. MERCIER)
  • 2015 : Année internationale de la lumière : essai de détermination de la célérité de la lumière par la méthode historique de Römer.
  • Séances d’observations, en hiver à partir de 18h sur la terrasse du bâtiment F de Sciences Physiques du Lycée, puis rendez-vous un vendredi soir par trimestre à l’observatoire de Tauxigny, entourés de professionnels.

 

  1. Séances basées sur l’astrophysique des particules, animées par M Mariaud.
  • La face cachée du ciel : astronomie non-visible : le télescope HESS étudie les rayonnements gamma.
  • Astronomie des neutrinos, en quoi sont-ils intéressants par rapport aux photons.
  • La matière noire.
  • Bulletin d’information mensuel

Edition d’un bulletin d’informations mensuel sur les curiosités à observer, sur les dernières découvertes, qui sera affiché au réez-de chaussée du bâtiment F et également disponible sur le blog du lycée.

  • Membres

Des élèves du lycée de 2nde, 1ère et Tle. Un groupe d’une quinzaine d’élèves serait satisfaisant.

  • Lieu

En salle F107.

Sur la terrasse du bâtiment F pour les observations.

  • Dates et horaires

D’octobre à mai inclus.

1h par quinzaine de 12h20 à 13h10, les semaines A ou Q1, en salle F107.

Réunion d’information le 12 octobre 2015.

  • Achat de matériel

La candidature au projet « Astro à l’école », qui permettait d’avoir du matériel en prêt pour 3 ans, n’ayant pas été retenue, il faudrait investir dans l’achat d’un téléscope motorisé pour faciliter l’observation des objets du ciel profond.

Le laboratoire de Physique possède actuellement une lunette de Galilée et un télescope à monture équatoriale qui ne permettent d’observer que les objets lumineux.

Le montant d’un tel objet s’élèverait à 2000 €.

Ou, avec GPS intégré :

 

 

La candidature au projet « Astro à l’école », qui permettait d’avoir du matériel en prêt pour 3 ans, n’ayant pas été retenue, il faudrait investir dans l’achat d’un téléscope motorisé pour faciliter l’observation des objets du ciel profond.

Ou, avec GPS intégré :

 

 

Partager ?