Trois étudiants du lycée Descartes reçoivent la palme académique


Indre-et-Loire – Éducation

Trois étudiants du lycée Descartes reçoivent la palme académique

13/12/2016
Jean-Claude Rivière (à g.), président de l'Amopa 37, Aymeric Gaubert, Marine Caratis, Samyr Hargas aux côtés de leur professeur d'histoire, Éric Alary. - Jean-Claude Rivière (à g.), président de l'Amopa 37, Aymeric Gaubert, Marine Caratis, Samyr Hargas aux côtés de leur professeur d'histoire, Éric Alary.

Jean-Claude Rivière (à g.), président de l’Amopa 37, Aymeric Gaubert, Marine Caratis, Samyr Hargas aux côtés de leur professeur d’histoire, Éric Alary.

Marine Caratis, Aymeric Gaubert et Samyr Hargas, étudiants en classe de khâgne au lycée Descartes (Tours) ont reçu, mardi, la palme académique.
Attribué par Jean-Claude Rivière, président de l’Association des membres de l’ordre des palmes académiques d’Indre-et-Loire (Amopa 37), ce prix récompense leurs travaux de recherches en histoire et géographie. « C’est une joie pour nous de remettre ce prix, vous avez magnifiquement travaillé, tous les trois », a félicité Jean-Claude Rivière.
Plus ancienne distinction d’ordre civil, la palme académique, ou « légion violette », a été créée en 1808 par Napoléon Ier. Elle récompense des universitaires dans des disciplines telles que l’expression française, la musicologie, l’art graphique, l’histoire et, bien sûr, la géographie.
Marine Caratis et Aymeric Gaubert ont tous deux effectué un mémoire de recherches en histoire. La jeune « khâgneuse » s’est intéressée à la guerre d’Algérie au travers du témoignage d’anciens soldats. Son camarade Aymeric a retracé le parcours de son grand-père résistant.
Seul géographe, Samyr a réalisé un dossier alternatif à l’actuel projet d’extraction de sable en baie de Lannion (Côtes-d’Armor).

source nouvelle république.

Partager ?