Florilège poétique au CDI


Jeudi 30 mars au CDI, la journée s’est terminée en beauté avec la présence d’une Muse multilingue bien inspirée  ! En effet une fête poétique a réuni un public nombreux et attentif, prêt à dire ou simplement à écouter de la poésie en langue étrangère, interprétée par des élèves, des enseignants et des assistants de langue.

Du portugais, du tchetchène, du géorgien, du kurde, du serbo-croate, et du persan pour chanter les plaisirs de la vie (Omar Khayyam), et même de l’espéranto, symbole d’une langue universelle, pour dire du Pierre de Ronsard et du Victor Hugo.
Des langues enseignées au lycée, des langues anciennes bien vivantes ! (avec Homère et Virgile), de l’italien, du russe ,de l’espagnol avec un texte à 7 voix et un duo voix- guitare, du galicien, du catalan pour parler de l’exil et du déracinement, de l’anglais, de l’allemand et même une création personnelle franco-allemande écrite à deux voix pour évoquer la Loire sauvage/mächtiger Loire; un symbole européen fort et réconfortant.
Le français n’a pas été oublié ! et c’est par le poème de Baudelaire « Fenêtres », invitation au voyage, à l’écoute de l’autre et à l’ouverture sur le monde, que s’est achevé ce programme poétique « Et je me couche fier d’avoir vécu et souffert dans d’autres que moi-même »
La soirée s’est poursuivie autour d’un buffet convivial agrémenté de spécialités culinaires « interculturelles »
Rendez-vous l’année prochaine avec notre Muse rassembleuse et festive !

Partager ?