Littéraires : Hypokhâgne et Khâgne


A compter de la rentrée 2007, une réforme voulue par le Ministre modifie le paysage des CPGE littéraires. Toutes les hypokhâgnes de France deviennent non déterminantes : elles dispensent le même enseignement pour tous. Cette réforme entraîne 4 conséquences importantes pour tout hypokhâgneux :


1– Le tronc commun comporte désormais un enseignement de culture antique (1h) et de Langues anciennes (2h) obligatoire pour tout étudiant, ainsi que 2 heures obligatoires de LVB (ex LV2). Par ailleurs, chaque étudiant est invité à choisir 1 ou 2 modules d’enseignement optionnels destinés à approfondir certaines disciplines selon ses goûts ou projets (LVB, Langues anciennes ou géographie). Une réunion d’information à la rentrée scolaire permettra aux étudiants hésitant entre plusieurs options de faire un choix éclairé.


2– A partir 2009, mise en place d’une Banque d’Epreuves Littéraires (BEL) commune aux concours (des ENS, puis dans les années suivantes, des écoles de commerce et des IEP de Province). Un étudiant en fin de 2ème année (khâgne) pourra ainsi sur un programme commun (LVA, philosophie et histoire) tenter sa chance à plusieurs concours, ce qui élargit ses perspectives de débouchés et accroît ses chances de réussite.


3– L’hypokhâgne non déterminante et la création d’une banque d’épreuves littéraires entraînent la disparition de la filière IEP, et des heures spécifiques de préparation . Dorénavant les IEP de Province devraient recruter à bac + 2 sur la banque d’épreuves communes. Science PO Paris recrutera à bac + 0 ou bac + 3 (concours accessible à des étudiants au terme de 2 années de khâgne). C’est donc sur la base des seuls cours et des programmes d’hypokhâgne et de khâgne que les étudiants intégreront dorénavant les IEP. La formation se déroulera sur 2 ans (concours en fin de 2 années) et non plus 1 an comme c’était le cas généralement, voire 3 (concours en fin de 2e année de khâgne pour Science PO Paris).


4– Insertion des CPGE dans le LMD. Dorénavant, les CPGE sont intégrées dans le système européen Licence-Master-Doctorat. La scolarité en CPGE est ainsi validée par l’obtention de crédits, ce qui facilite, le cas échéant, la poursuite d’un cursus universitaire.

icon_web plaquette hypokhagne

Partager ?