Licence mention transition écologique et sociétale

Caractéristiques

La licence mention ” Sciences de la transition écologique et sociétale” est un cursus spécifique de trois années associant l’Université de Tours et le lycée Descartes. 40 places sont ouvertes en première année.

Sélective, cette formation s’adresse à des lycéens de bon niveau souhaitant acquérir une formation ambitieuse en raison de la diversité des disciplines étudiées et de leur approfondissement. A l’issue des 3 années, les étudiants ont vocation à intégrer des masters sélectifs proposés par les universités ou des écoles.  Cette licence a pour objectif de favoriser la diversité des profils accédant à des études supérieures ambitieuses.

A Tours, les étudiants préparent une licence mention « Sciences de la transition écologique et sociétale ». Cette mention aborde les enjeux relatifs à l’environnement à différentes échelles : des changements locaux aux changements globaux liés aux phénomènes naturels ou aux activités anthropiques. Une attention particulière est portée à la traduction territoriale et sociétale à travers les sciences expérimentales et la géographie des questions environnementales.

L’objectif de cette mention est de former des étudiants afin qu’ils acquièrent une double compétence dans le domaine des sciences de l’environnement et dans celui des sciences humaines et sociales pour être en capacité de répondre aux grands défis environnementaux liés à l’impact des activités humaines sur les écosystèmes.

Les étudiants pourront choisir d’approfondir l’une ou l’autre de ces compétences au travers du choix d’un parcours “Sciences expérimentales” ou “Sciences de l’Homme et de la Société” à partir de la deuxième année de Licence, sous la forme de modules d’enseignement optionnels.

Dès la deuxième année, 2 parcours permettent de différencier les enseignements dispensés à l’Université :

– un parcours « sciences expérimentales et environnement » (biodiversité, ressource en eau, climat, polluants, …)

– un parcours « sciences humaines et environnement » (enjeux sociétaux des transitions, du paysage, politiques de l’environnement, …)

Les qualités requises sont un intérêt marqué pour toutes les disciplines scientifiques, une bonne capacité de travail, des résultats solides en sciences mais également en anglais, en géographie et en français-philosophie.

Les enseignements au lycée permettent d’acquérir les compétences disciplinaires (mathématiques, physique, chimie, SVT, lettres, géographie) indispensables pour pouvoir étudier à l’université les enjeux environnementaux (changement climatique, érosion de la biodiversité, pollutions, …). Les enseignements ont lieu majoritairement au lycée en L1 (80%), au lycée et à l’université en L2 (50% lycée, 50% Université), et majoritairement à l’université en L3 (80%). La pédagogie se fonde notamment sur des projets de groupes dès la L1. Deux stages sont proposés, en L2 (2 semaines) et en L3 (2 mois), permettant à l’étudiant de préciser son orientation à l’issue de la Licence.

En L3, une mobilité est proposée dans le cadre du programme Erasmus.

Quels sont les pré-requis pour prétendre à une admission en L1 ?

Pour y accéder, les enseignements de spécialité en terminale devront être les suivants :

– physique-chimie + sciences de vie et de la terre avec ou sans maths complémentaires

– mathématiques + sciences de la vie et de la terre

– mathématiques + physique-chimie

Si les élèves n’ont suivi qu’une spécialité scientifique en terminale, leur candidature est possible, mais il est nécessaire d’avoir suivi deux matières scientifiques en spécialité en première. Le dossier présenté doit être d’un très bon niveau. Si les élèves ont suivi en terminale une combinaison de spécialité en sciences/HGGSP, cela constitue un atout. Il est déconseillé aux élèves n’ayant suivi aucune spécialité scientifique en terminale de candidater.

VOIR LE DIAPORAMA DE PRESENTATION

VOIR LES CONSEILS DE LECTURE POUR LES ADMIS EN L1

La licence éco. soc. dans les médias

La journée des transitions

Chaque année, les professeurs et étudiants de licence organisent une journée des transitions. Il s’agit d’initier des rencontres avec des professionnels, des élus, des associations pour évoquer à partir du terrain la question de la transition. Le matin, les étudiants travaillent la thématique par petits groupes avec les invités, puis ils restituent le contenu des échanges l’après-midi devant les étudiants des autres promotions. Les étudiants prennent en charge intégralement l’organisation des contenus et l’animation…

Lire l’article sur la “journée des transitions” du 17 janvier 2023

Le 30 janvier 2024, la thématique choisie était le paysage.

Six tables rondes ont réuni des professeurs, chercheurs, historiens, artistes, urbanistes, architectes, élus et associatifs. Les thèmes abordés étaient les suivants :

Le paysage mis en récit vs le paysage objet scientifique                Arts et paysage : qui influence l’autre ?      Le paysage qui résiste à la Transition

La prise en compte du paysage dans les politiques publiques      Paysage, paysan, pays                                     Paysage sonore

Horaires

1ère année de licence

Lycée = 18h de tronc commun sur 32 semaines                        Université = 6h sur 24 semaines

2ème  année de licence

Lycée = 13h de tronc commun sur 32 semaines                        Université = 18h sur 24 semaines

3ème année de licence

Lycée = 6h de tronc commun sur 32 semaines                          Université = 24h sur 24 semaines

* s’ajoutent des heures consacrées à la gestion de projet + stages (voir la répartition des heures sur la grille horaire ci-dessous)

VOIR LA GRILLE HORAIRE

VOIR LE DESCRIPTIF DES ENSEIGNEMENTS DE TRONC COMMUN (lycée)

Les étudiants sont soumis à des évaluations au lycée (contrôle continu) et à l’Université (partiels).

Admission en licence

La procédure de candidature et d’admission sur parcoursup se déroule en quatre étapes :

1 – Inscription, saisie des vœux

2 – Validation des vœux

3 – Propositions d’admission et réponses des candidats

4 – Inscription administrative

A noter : les étudiants issus des classes préparatoires aux grandes écoles des filières MPSI, MP2I, PCSI et BCPST qui ne souhaiteraient pas poursuivre leur cursus en Cpge, peuvent prétendre une admission directement en 2ème année de licence. Ils doivent pour cela postuler sur le portail de l’Université de Tours eCandidat.

VOIR LES CONSEILS DE LECTURE POUR LES ADMIS EN L1

Poursuite d’études

Liste non exhaustive de masters accessibles aux étudiants de CPES (admission sur dossier ouverte aux étudiants de licence). Ces masters sont des formations de haut niveau, avec des débouchés attractifs, en cohérence avec les caractéristiques de la licence Sciences de la transition écologique et sociétale.

mentionlieumétiers
sciences de l'eauTourshydrologue, ingénieur hydroécologue, responsable du réseau d'eau potable, responsable du réseau d'assainissement, bureau d'études gestion des eaux pluviales, zones humides
agrosciences, environnement, territoires, paysage, forêtOrléans, AgroParisTech agronome, chargé d'études en valorisation agricole des déchets, chef de projet éolien, conseiller en environnement
biologie, agrosciencesToursagronome, biologiste en environnement, chargé d'études en valorisation agricole des déchets
sciences et technologie de l'agriculture, de l'alimentation et de l'environnementAngersanimateur bassin versant, conseiller en environnement, ingénieur en environnement, ingénieur recherche et développement en agroalimentaire
biodiversité, écologie et évolutionTours, Poitiers, Angers, AgroParisTechanimateur bassin versant, chargé d'études naturalistes, chef de projet biodiversité, ingénieur hydroécologue
gestion de l'environnementMetz, Bordeaux, Paris Sorbonne, Lensingénieur d’étude / de recherche en écotoxicologie / environnement, Ingénieur hydrobiologiste, Chargé(e) d’études/ chargé(e) de recherche en milieu industriel Chargé(e) de projets scientifique et technique au sein d'instances réglementaires (ex. ANSES, INRS, IRSTEA, INERIS, AFB...) Ingénieur risques environnementaux (pollution) Animateur au sein d’associations de protection de la nature
gestion des territoires et développement localAgroParisTech, Bordeaux Sciences Agro, Angersgestionnaires de l'environnement répondant aux besoins du territoire ou à ceux de l'entreprise dans une perspective de transition vers un développement soutenable (transition écologique, énergétique et touristique) à l'interface entre les sciences du vivant et les sciences humaines
ville et environnements urbainsLe Mans, Nantesurbaniste
environnement, territoires, paysagesToursprofessionnels de haut niveau qui vont œuvrer dans la prise en compte de l’environnement et des paysages dans les projets de territoires
management des territoires et urbanismeToursprofessionnels de la planification et de l’urbanisme par l’acquisition de compétences et outils en analyse des territoires
géographie, aménagement, environnement et développementOrléans, Nantescartographe, conseiller en environnement, développeur économique, ingénieur d’études spécialiste des diagnostics environnementaux et de l’aménagement, ingénieur géomaticien, chargé de projets en bureau d’études

Toutes les mentions de masters présentées ci-dessus conduisent également au métier d’enseignant-chercheur.

Par la voie universitaire, les étudiants peuvent prétendre à une entrée en école d’ingénieur dans les domaines de l’agronomie, de l’agro-industrie, de l’environnement et de l’aménagement. L’admission se fait sur dossier et/ou épreuves spécifiques.

Renseignements et contacts

A l’université : geosciences@univ-tours.fr

Au lycée : cpes@ac-orleans-tours.fr

Création de site internet